L’équilibre acido-basique à votre avantage

Le degré d’acidité de notre corps est l’un des paramètres fondamentaux de notre santé.  Lorsqu’il se dérègle, des nombreux troubles et affections cutanées peuvent s’installer.  L’excès d’acidité va solliciter les minéraux en réserve (magnésium, fer, calcium, etc.), c’est ce qu’on appelle le système de tampons, pour pouvoir stabiliser le pH sanguin.  Ça peut provoquer une déminéralisation des os ou des dents, une altération du microbiote intestinal ou bien des rhumatismes, mycoses intestinales, migraines, épuisements psychiques, etc.

En Naturopathie, il est possible d’intervenir soi-même sur l’équilibre acido-basique.  Nous pouvons désacidifier avec une alimentation adéquate, en faisant attention à la charge acide/basifiante des aliments.  Aussi par la peau, en effectuant des bains alcalins du corps entière ou des pieds.  Et aussi par d’exercices de respiration ou de méditation, car ils contribuent à alcaliniser le corps, contrairement au stress qui va acidifier davantage.  Ce sont des méthodes pratiques, faciles à mettre en œuvre au quotidien et qu’on peut adapter à nos bonnes habitudes d’hygiène d vie.

Mais d’abord il faut comprendre pourquoi certaines personnes ont plus tendance à avoir un milieu acide.  Il en existe des toxines endogènes et exogènes et il faut les limiter, voir les éviter si possible.

Les toxines exogènes viennent del extérieur, donc l’alimentation, l’environnement, les produits hygiéniques ou encore les chimiques des médicaments difficiles à éliminer.  Ces toxines vont se transformer en acides dans l’organisme que sont généralement éliminés par les reins, les poumons, les intestins, la peau, etc., en résumé par les émonctoires.  Il faut en ajouter les métaux lourdes, les additifs et conservateurs que sont plus résistantes et répandus aujourd’hui avec l’alimentation industrialisée.

Au sujet des toxines endogènes, elles sont le résultat des transformations dans votre organisme. Par exemple la production constante de cortisol avec le stress et le surmenage, la mal absorption des nutriments que provoque des carences, les déséquilibre de la flore intestinale et la surcharge des organes en charge d’éliminer ces toxines.

Savoir comment basifier l’organisme, c’est mettre toutes les chances de son côté pour rester en équilibre.   Avec une hygiène de vie variée et équilibrée et une alimentation hypotoxique, c’est possible de basifier votre organisme. Bien entendu il en existe aussi de basifiants à base des citrates pour aider à l’organisme à devenir moins acide.  Mais si vous voulez avoir des effets à long terme, il faudra graduellement « adopter » un style de vie plus saine. Rendez-vous pour bien gérer son équilibre acido-basique ?

Par Adriana Raquel PEÑA FAJARDO, naturopathe et réflexologue à Strasbourg.